NR – Les favoris au rendez-vous des régionaux de l’avenir à Veigné

Très costaud hier, Thibaud Bridron a fait le vide derrière lui à l’arrivée de la course des juniors.

Les cinq championnats jeunes disputés hier à Veigné ont rendu un verdict conforme aux attentes. En résumé, les favoris ont tous répondu présent.

Souvent menaçante, la pluie a finalement épargné ces championnats régionaux des jeunes disputés toute la journée de dimanche à Veigné sur un circuit de 7 km, et organisés par le Guidon du Crochu. En revanche la côte du Crochu, elle, n’a pas fait de cadeau contribuant à durcir singulièrement les courses. Les costauds en ont profité pour se dégager à la pédale, au terme de courses toutes particulièrement animées.

Hugo Béguin avec maîtrise chez les cadets

Plutôt qu’attendre que les autres fassent le travail, Hugo Béguin s’est lancé seul à la poursuite d’une échappée de cinq coureurs qui commençait à prendre des proportions inquiétantes. Revenu sur la tête de course après deux tours de poursuite, Hugo Béguin a pris le temps de se refaire la santé avant de passer à l’action et de triompher en solitaire.

Émilien Mellot adepte de la manière forte en minimes

Émilien Mellot, leader de la coupe régionale et grand favori de la course minimes, a choisi la manière forte pour s’imposer. Il a d’abord fait exploser le peloton. Puis, il a distancé les derniers récalcitrants un par un. Hugo Boucher, le champion régional du contre-la-montre, fut le dernier à faire de la résistance. Le coureur de Bonny-sur-Loire est parti seul à deux tours l’arrivée, n’hésitant pas à se lancer dans un raid en solitaire.

Léane Tabu conserve son titre en minimes filles

Léane Tabu domine sa catégorie au niveau régional. Déjà sacrée l’an dernier, elle est la seule championne qui conserve son titre à Veigné.

A Alice Brédard la victoire, à Clémence Chéreau le titre cadette

La Francilienne Alice Brédard ne concourait pas pour le titre de championne cadette, mais c’est elle qui remporte l’épreuve devant la favorite Clémence Chéreau. Les deux filles ont réussi à faire le vide derrière elles. L’explication a eu lieu lors de la dernière ascension de la côte du Crochu. « J’ai attaqué dans la bosse, raconte Clémence Chéreau, mais Alice m’a contré et je n’ai pas pu suivre. J’ai perdu cinquante mètres et je suis restée à cette distance jusqu’à la ligne ».

Thibaud Bridron le plus fort chez les juniors

D’entrée, Enzo Nivet-Nivet a mis le feu aux poudres chez les juniors qui avaient quinze tours de circuit à effectuer. Il était rejoint par Arnaud Fouquet et, après trois tours, par Thibaud Bridron. La route était encore longue, mais Bridron n’allait plus jamais quitter les premières loges jusqu’à l’arrivée. Personne ne renonçait derrière, les hommes rentraient un à un devant, mais péniblement, pour former un groupe définitif de neuf coureurs, sans Nivet-Rondeau, trop prodigue de ses efforts. Thibaud Bridron était vraiment le plus fort dimanche. Dans les derniers kilomètres, il contrôlait les velléités de Jules Dessay et Flavien Brispot, avant de démarrer à son tour en force à 500 mètres de la ligne pour l’emporter avec facilité. Les trois premiers sont juniors 1.

Article de La Nouvelle République