NR – Cyclisme : ça repart petit à petit en Touraine

Après une première course le 8 mai à Theneuil, la saison cycliste reprend le week-end prochain avec deux épreuves, la première à La Rouchouze dimanche, la seconde le lendemain à Descartes.

Deux épreuves organisées le même week-end, voilà qui n’était pas arrivé depuis longtemps en Touraine ! Alors que La Rouchouze accueille le peloton féminin dimanche, la piste reprendra ses droits à Descartes, lundi.
Mais mettre en place ces épreuves ne se fait pas sans complications. Les organisateurs sont confrontés au problème de la jauge, c’est-à-dire au nombre maximum d’engagés autorisé. Concernant les courses ouvertes aux coureurs de première catégorie et aux sportifs dits prioritaires, comme celle de Theneuil au début du mois, il n’y a pas de limite, si ce n’est celle des 200 partants en vigueur à la Fédération française de cyclisme.
 
Une jauge de cinquante coureurs
La course de La Rouchouze, ouverte aux féminines, entre dans cette catégorie. 150 filles sont engagées pour l’instant, dont 80 prioritaires. Les 70 autres, 3e catégorie et pass’cyclisme, seront réparties dans deux autres courses indépendantes de la première.
En revanche, le Guidon du Crochu, qui organise le samedi 29 mai une 2, 3 et juniors à Tauxigny, est confronté à l’obligation de respect d’une jauge de cinquante coureurs. Or, dès que l’annonce de la course est parue, les engagements, venus d’un peu partout, ont afflué en masse. Une nouvelle qui, en d’autres temps, n’aurait fait que réjouir Didier Bournaud, l’organisateur : « On a fait le plein d’engagés tout de suite, mais avec seulement trois coureurs de la région Centre, déplore le président du Guidon du Crochu. Si on reste en l’état, même les gars de mon club ne peuvent pas courir. »
Il semble cependant que, comme à La Rouchouze, il soit possible de faire courir tout le monde mais en peloton de cinquante unités maximum. Il y aurait donc plusieurs courses en une.
La question se pose au sujet des championnats régionaux sur route, qui doivent se dérouler les 5 et 6 juin, toujours à La Rouchouze. Elle touche surtout l’épreuve des 3e catégorie et celles des pass’cyclisme. Si rien n’a changé d’ici là, et contrairement à l’habitude, il sera procédé à des sélections départementales pour la participation à ces deux compétitions.
En principe, après le 9 juin, la règle des cinquante coureurs n’aura plus cours. La course prévue à Descartes en semi-nocturne le samedi 19 juin ne sera donc pas soumise à cette restriction.

Calendrier

Liste non exhaustive des épreuves fermement inscrites au calendrier de ces prochaines semaines en Indre-et-Loire.
> 23 mai : La Rouchouze (féminines).
> 24 mai : Descartes (piste).
> 29 mai : Tauxigny (2, 3, J + PC).
> 11 juin : Descartes (piste).
> 13 juin : Tours, place Strasbourg (PC).
> 19 juin : Descartes (2, 3, J + PC).

Article de la Nouvelle République

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.